Menu Fermer

10+ Faits sur le temps en Irlande – Hillwalk Tours Circuits de randonnée auto-guidés

Rien ne préoccupe plus les Irlandais que la météo dans leur vie quotidienne. Sujet de conversation numéro 1, le bulletin météo suit souvent immédiatement les salutations. En effet, que vous vous connaissiez ou non, le temps affecte et relie tous les résidents de l’île d’émeraude. Le caractère changeant des conditions météorologiques ne fait qu’ajouter à son importance. Dans ce blog, nous examinons donc quelques faits connus et moins connus sur la météo en Irlande.

Hiking Dingle Way Hillwalk Tours Ltd.Slea Head, Dingle Way, Irlande

1. Le climat maritime permet d’éviter tout phénomène météorologique extrême

Grâce au Gulf Stream, les hivers sont relativement doux en Irlande et les étés sont modérés. Néanmoins, le temps offre suffisamment de variété. L’expression « quatre saisons par jour » signifie que vous pouvez connaître le temps traditionnel des quatre saisons en une seule journée, à tout moment de l’année.

2. Les différents types de pluie

Il existe de nombreux termes différents pour décrire la gravité de la pluie en Irlande. Cela va de « pluie humide » à « simple averse » en passant par « bruine », « pluie latérale » et « pluie battante ».

3. Influence sur l’histoire de l’Irlande

Damien Corless a rassemblé dans son livre Looks like Rain des moments curieux où le temps a influencé l’histoire de l’Irlande. En partie à travers des phénomènes exceptionnels tels que la « grande neige », et en partie à travers des événements apparemment banals tels que la croissance de l’herbe et les effets sur l’industrie de la glace, il montre comment le temps a influencé la vie des gens en Irlande.

4. La température la plus élevée jamais enregistrée en Irlande était de 33 degrés Celsius. C’était en juin 1887 au château de Kilkenny.

À titre de comparaison, les mois les plus chauds sont juillet et août avec des températures maximales de 25 degrés.

5. L’or au bout de l’arc-en-ciel

La coexistence du soleil et de la pluie fait que l’on peut souvent voir des arcs-en-ciel en Irlande. Selon la légende, au bout de l’arc-en-ciel se trouve un pot d’or qu’un lutin rusé y a caché.

Dingle Way - rainbow on the Dingle WayDingle Way – arc-en-ciel sur le Dingle Way

6. La météo est le sujet de conversation numéro 1 dans les conversations courantes.

Selon la formule généralement admise « Comment allez-vous ? », à laquelle on peut d’ailleurs répondre sans hésiter par la contre-question « Comment allez-vous » / ou l’enthousiaste « Pas trop mal », est généralement suivi du bulletin météorologique.

7. Le meilleur moment pour voyager

Quelle que soit la statistique citée, une chose est sûre : Toutes les informations sur ce sujet sont fournies sans garantie. La météo est toujours bonne pour les surprises et donc un défi pour ceux qui aiment planifier la sécurité. Cela vaut aussi bien pour les touristes que pour les habitants de la région s’ils veulent planifier leurs vacances. Le métier de présentateur météo est donc risqué et responsable. Damien Corless cite le présentateur météo Gerard Fleming : « Les longs week-ends sont le cauchemar de tout prévisionniste météo, car les attentes sont très élevées. Personne n’aime travailler les jours fériés – n’espérez pas de pitié si l’annonce n’est pas correcte ! »

Le siteService météorologique irlandais publie régulièrement des mises à jour et des statistiques, notamment les moyennes des trente dernières années (1981 à 2010). Cela permet de savoir pendant quels mois les températures ont été les plus élevées et combien de précipitations sont tombées. Mais attention : cela peut être très différent selon les régions.

La période d’avril à juin est souvent recommandée pour voyager, car statistiquement ce sont les mois les plus secs avec le plus d’heures d’ensoleillement. En revanche, les mois de juillet et d’août atteignent les températures les plus élevées et, début octobre, vous pouvez également profiter de merveilleuses journées de fin d’été.

Il faut toujours avoir une certaine flexibilité et, surtout, de bons vêtements de pluie avec soi lors d’un voyage en Irlande. Le bon côté de l’inconstance du temps est que les averses passent souvent rapidement et que l’on peut profiter d’un peu de soleil presque tous les jours.

8. Poisson volant

En 1839, l’Irlande a été frappée par une tornade. Le vent était si fort que plusieurs journaux ont rapporté qu’il avait jeté les poissons hors de l’eau. On a trouvé des harengs dans des champs situés jusqu’à neuf kilomètres de la côte ouest.

9. L’île d’émeraude

L’Irlande doit son surnom et la végétation correspondante aux conditions climatiques douces. Des hivers largement exempts de gel et des étés modérés assurent la peinture à feuilles persistantes. Les Romains voyaient cela de manière moins positive. « Hibernia », le nom qu’ils ont choisi pour l’Irlande, se traduit par « île d’hiver ».

Hillwalk Tours Ltd.Randonnée dans le Kerry Way

10. Un hiver légendaire : 1982

Les chutes de neige sont rares et, en raison de l’absence de gel au sol, elles ne restent pas longtemps lorsqu’elles arrivent. Les exceptions deviennent un mythe. Au cours de l’hiver 1982, Dublin a été recouverte d’une couche de neige blanche du 8 au 15 janvier. Ce phénomène rare est entré dans l’histoire sous le nom de « The Big Snow ».

11. La météo affecte l’industrie de la crème glacée et du chocolat

Damien Corless décrit une réaction en chaîne météorologique inhabituelle : en 1949, il a fait longtemps sec autour de Dublin, l’herbe est restée courte et les vaches ont donné peu de lait. Cela a entraîné un effondrement de la production de crème glacée dans cette région. En 1953, c’est le contraire qui s’est produit : les vaches ont donné tellement de lait que les ouvriers des chocolateries ont dû faire des heures supplémentaires pour suivre le rythme de transformation des matières premières.

12. Led Zeppelin doit sa célèbre pochette d’album à la pluie.

Pour leur album « Houses of the Holy », Led Zeppelin a planifié une séance de photos en 1973 le long de l’autoroute.« Chaussée des Géants ». Il a plu pendant 10 jours d’affilée et le photographe a donc décidé de photographier les deux enfants modèles en noir et blanc. Cela a créé un effet irréel et effrayant. La couverture est devenue culte et a été nominée pour un Grammy.

13. Une journée pour les canards

Un jour de pluie en Irlande est communément appelé « jour pour les canards ».

14. Les précipitations : Différences régionales

La quantité de pluie dépend beaucoup de l’endroit où l’on se trouve en Irlande. Dans l’ouest de l’Irlande et dans les régions montagneuses, les précipitations peuvent être deux fois plus importantes (2000 mm) que dans d’autres régions où elles sont inférieures à 1000 mm en moyenne annuelle.

Meeting the locals in Connemara Hillwalk ToursRencontre avec les habitants du Connemara

Leçons tirées de la météo en Irlande

Comme le montrent toutes ces anecdotes et ces faits, la relation entre les gens et la météo est particulière en Irlande. Bien que les gens aiment se plaindre, elle est intense et affectueuse. Après tout, on peut apprendre beaucoup de la météo : apprécier les belles heures (ensoleillées) et vivre l’instant présent. Découvrez la magie de la pluie et gérez l’équilibre entre planification et dérive : il suffit donc de prendre votre veste de pluie et de laisser le bonheur venir à vous.

Nous espérons que vous avez apprécié ce guide du temps en Irlande. Si vous souhaitez faire l’expérience de ce temps dans toute sa splendeur lors d’un séjour en Irlande, nous vous invitons à consulter notre guide. Vacances de randonnée en IrlandePour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Hillwalk Tours et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.