Menu Fermer

Se protéger des tiques en randonnée – Walking Hiking Blog

La tique est l’ennemi des randonneurs ! Alors, avec l’augmentation du nombre de personnes infectées par la maladie de Lyme en Europe, nous vous expliquons dans ce billet comment vous protéger des tiques en randonnée !

Qu’est-ce qu’une tique ?

Les tiques sont de petits arachnides acariens qui se nourrissent du sang des animaux, en particulier des mammifères.

Leur taille varie de celle d’une graine de pavot à celle d’un petit pois, en fonction du stade de leur cycle de vie et de l’engorgement.

Bien que les morsures de tiques soient généralement inoffensives, elles sont malheureusement capables de transmettre des maladies à l’homme, dont certaines peuvent être extrêmement invalidantes et menacer le pronostic vital.

erik-karits-I-mwCtgvpM4-unsplash-1Tick Photo parErik Karits surUnsplash

Quelles maladies les tiques peuvent-elles transmettre ?

Une morsure de tique peut transmettre les maladies suivantes :

1. La maladie de Lyme

Cette maladie est causée par la bactérieBorrelia Burgdorferiet est transmis par des tiques infectées en Europe et en Amérique du Nord.

Le symptôme classique de la maladie de Lyme est une lésion cutanée qui se manifeste par un anneau rouge d’inflammation qui s’étend progressivement sur la peau, 1 à 4 semaines après la morsure.

Faites attention aux autres symptômes qui peuvent apparaître : fatigue, symptômes pseudo-grippaux, maux de tête, douleurs musculaires ou articulaires, ou gonflement des ganglions lymphatiques.

Si la maladie progresse, elle peut provoquer : de l’arthrite, des problèmes nerveux, une paralysie faciale, une méningite avec fièvre, des maux de tête sévères, des problèmes de mémoire et parfois des battements cardiaques irréguliers.

2. Babésiose

Causée par le parasite Babesia, semblable à lapaludisme parasite, cet organisme attaque les globules rouges et nécessite une identification en laboratoire pour diagnostiquer l’infection.

Les symptômes les plus courants sont la fièvre et l’anémie, ainsi que la fatigue et la perte d’appétit. Ils se développent généralement 1 à 4 semaines après la morsure de tique.

3. Ehrlichiose

Il s’agit d’une infection bactérienne qui attaque les globules blancs.

Les symptômes peuvent apparaître 1 à 2 semaines après la piqûre : fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires, nausées, vomissements et, dans certains cas, éruption cutanée.

4. Encéphalite

Il s’agit d’une infection virale grave qui peut affecter le système nerveux central ou le cerveau.

Les tiques porteuses de la maladie vivent dans les zones rurales ou forestières de certaines régions d’Europe de la fin du printemps au début de l’automne.

Les premiers symptômes comprennent un syndrome pseudo-grippal et une fièvre 1 à 2 semaines après la piqûre. Si la maladie progresse, elle provoque de graves maux de tête,photophobie, et des signes de méningite tels que le délire ou la paralysie.

Lisez également notre post : Comment soigner les blessures en randonnée : Guide de la randonnée

Comment se protéger des tiques en randonnée ?

Mieux vaut prévenir que guérir ! Prenez les mesures nécessaires pour vous protéger des tiques lors de vos randonnées :

Marchez au milieu des sentiers et évitez de traverser la végétation épaisse ou les herbes hautes.
Évitez les zones marécageuses
Couvrez vos membres – avec des pantalons, des chaussettes et des manches longues.
Utilisez un répulsif pour les insectes. Les produits à base de DEET sont les plus efficaces mais aussi les plus toxiques. Appliquez le répulsif sur vos vêtements plutôt que sur votre peau.
Brossez vos vêtements avant de rentrer chez vous. N’oubliez pas que certaines tiques ne sont pas plus grosses qu’une tête d’épingle.
Ticks in the forest

Comment retirer une tique en toute sécurité ?

Plus une tique reste longtemps pour se nourrir, plus le risque d’infection est élevé. Il est donc important de l’éliminer rapidement et correctement.

Faites attention en retirant la tique, car une tique stressée régurgite dans le sang, augmentant ainsi le risque d’infection ! N’utilisez pas de feu, n’essayez pas de geler la tique, n’essayez pas de l’étouffer avec de la pommade ou de l’huile.

La meilleure solution est d’utiliser une pince à tiques. Il en existe de nombreux types disponibles en pharmacie ou en ligne. Lisez les instructions pour l’utiliser correctement.

Si vous décidez d’utiliser une pince à épiler, saisissez la tique aussi près que possible de la peau et tirez-la régulièrement vers le haut jusqu’à ce qu’elle soit complètement retirée. Veillez à ne pas tordre la tique, car ses mandibules pourraient s’enfoncer dans la peau.

Après avoir retiré la tique, lavez la peau à l’eau chaude savonneuse et utilisez un antiseptique.

Veillez à ce que tout soit enlevé et faites attention aux symptômes d’infection.

N’oubliez donc pas qu’il est important de profiter du grand air sans oublier de vous protéger des tiques lors de vos randonnées ! Maintenant que vous disposez des informations nécessaires pour vous préparer correctement, si vous souhaitez planifier une randonnée en plein air, nous vous conseillons d’en faire autant. vacances de randonnéecontactez-nous.

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Hillwalk Tours et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.