Menu Fermer

Planifier un voyage de randonnée en 6 étapes faciles | Walking Hiking Blog

Vous prévoyez de faire une randonnée ? L’été nous appelle, les conditions pour les excursions dans la nature sont idéales. Alors, c’est parti ! Découvrez ici comment organiser une randonnée en un rien de temps !

# 1 – Quel temps fait-il ?

La météo est au centre de la planification d’une randonnée. Elle influence toutes les étapes et décisions ultérieures. Consultez les prévisions météorologiques pour savoir quand le temps est le plus propice à l’excursion que vous souhaitez. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il n’y aura pas de pluie, mais vous devez prendre au sérieux les avertissements d’orage.

Cela permet également de clarifier la question la plus importante : quand votre randonnée doit-elle avoir lieu ? En conséquence, vous pouvez planifier les nuitées et préparer votre équipement.

West Highland Way Hillwalk Tours Ltd.Randonnée en Écosse – West Highland Way

# 2 – Excursion d’un jour ou nuit ?

Cette question doit être clarifiée le plus tôt possible lors de la planification d’une randonnée. Dormir dans la nature est l’une des plus belles expériences de l’été, mais cela demande plus de planification qu’une excursion d’une journée. Réfléchissez également au meilleur moment pour passer la nuit. Il n’est pas nécessaire que ce soit après la randonnée.

Il est parfois merveilleux de partir en début de soirée, de dormir près du sentier de randonnée et de se réveiller dans un autre monde le lendemain matin pour commencer la randonnée. Les longues journées d’été y contribuent.

Matériel de randonnée: Trouvez ici les éléments de base pour chaque randonnée !

Dingle Way Hillwalk Tours Ltd.Vues sur le Dingle Way, Co. Kerry

# 3 – Seul ou ensemble ?

Une autre question essentielle est de savoir qui accompagne la randonnée. Non seulement parce qu’il faut ajuster le créneau horaire et tenir compte de diverses obligations, mais aussi en raison des différents besoins et capacités. Un groupe doit s’orienter sur le membre le plus faible et s’assurer que chacun peut faire face à la randonnée. L’équipement doit également être organisé et partagé.

Il peut être judicieux de diviser temporairement un groupe. Les itinéraires circulaires balisés proposent souvent des versions plus courtes et plus longues. Les tâches telles que la préparation des repas, le montage des tentes, etc. peuvent également être réparties.

Si vous trouvez la coordination trop difficile, il est préférable de randonner seul. Par ailleurs, une personne peut établir un plan et inviter d’autres personnes à se joindre à elle pour cette randonnée précise, ou non.

Êtes-vous intéressé par la randonnée en solitaire? Découvrez-en plus ici !

Walkers walking along the Great Glen WayRandonnée le long du canal calédonien, Great Glen Way

# N° 4 – Loin ou proche ?

Le concept de micro-aventure encourage les gens à regarder leur environnement immédiat avec des yeux d’aventurier et à en faire une nouvelle expérience. Mais il peut également être intéressant d’effectuer un trajet plus long et de le considérer comme faisant partie de l’excursion. Les paysages de randonnée montrent souvent leur plus beau côté sur les routes de campagne ou dans le train. Les pauses pique-nique peuvent également donner envie de passer du temps dans la nature.

Hadrian's Wall Path Hillwalk ToursRandonnée sur le chemin du mur d’Hadrien

# 5 – Aller-retour ou aller-retour ?

Les sentiers circulaires facilitent grandement la planification des randonnées, surtout si vous ne connaissez pas très bien la région et que vous souhaitez faire une randonnée plus longue. Cela vous évite d’avoir à planifier votre transport de retour. Dans les régions plus reculées en particulier, les transports publics sont rares et les taxis qui vous ramèneront au point de départ doivent être réservés à l’avance.

Bien entendu, cela ne s’applique pas aux randonnées plus courtes où il suffit de faire demi-tour et de revenir sur ses pas.

Walking the Cornwall Coast Path, Hillwalk ToursRandonnée sur le South West Coast Path

# 6 – Nature sauvage ou confort ?

Dormir

Si vous optez pour un randonnée de plusieurs jours avec une nuitée, la question se pose de savoir quels sont les endroits appropriés pour dormir. Cela dépend de votre préférence pour le confort ou la nature sauvage et de votre heure d’arrivée.

Le camping sauvage en pleine nature est un moyen merveilleux d’échapper à la civilisation et de trouver la paix. Toutefois, cela demande beaucoup de planification et une certaine flexibilité. Renseignez-vous pour savoir si le camping sauvage est autorisé dans la zone de randonnée correspondante et quelles sont les directives. Essayez de laisser le moins de traces possible.

Parfois, il faut marcher longtemps pour arriver à un endroit approprié. Il faut donc partir suffisamment tôt et avoir une lampe de poche avec soi. Les campings sont parfois complets, surtout sur les sentiers les plus fréquentés. Il est donc important de réserver à l’avance si possible ou de prévoir des plans de secours. Vous devez également prévoir deux autres éléments essentiels : les sources d’eau et les toilettes extérieures.

Soit vous emportez suffisamment d’eau avec vous, soit, mieux encore, vous vous procurez un filtre à eau. Cela vous évite le poids supplémentaire de l’eau. Consultez une carte de randonnée ou google maps pour savoir s’il y a des sources d’eau dans votre région.

Pour ce qui est des « toilettes extérieures », veillez à rester à une distance suffisante (au moins 200 m) de l’eau. Enterrez tous les indices relatifs à votre séjour, par exemple sous un gros rocher.

Bien entendu, vous n’avez pas à vous soucier de ces questions dans un camping. Vous pouvez également y arriver plus tard en voiture ou par un autre moyen de transport et ne pas avoir à marcher d’abord jusqu’à votre lieu de sommeil.

Une auberge de jeunesse ou B sont bien sûr l’alternative la plus confortable. Elles sont particulièrement adaptées si tout le monde ne dispose pas de l’équipement approprié ou ne souhaite pas camper. Toutefois, renseignez-vous à l’avance pour savoir si des lits sont disponibles. L’été est souvent la saison la plus populaire dans les régions de randonnée, et la demande est donc élevée.

Plus d’informations sur randonnée durable etDirectives « Leave no Trace.

Day 5 began with a delightful breakfast with Nathalie and Annemie, two fellow Hillwalk Tours clientsSéjourner dans un Bed & Breakfast local

Randonnée

Lorsque vous faites de la randonnée, vous choisissez le niveau d’aventure, de planification et de simplicité. Alors que les sentiers de randonnée bien balisés nécessitent peu d’orientation et de coordination, la randonnée vers des sommets isolés (surtout en Irlande) exige de bonnes compétences en matière de lecture de cartes.

Lorsque vous prenez votre décision, tenez également compte des randonneurs les moins expérimentés du groupe.

Mangez

En matière de nourriture, la même règle s’applique : plus c’est sauvage, plus il faut planifier.

Pour les séjours de plusieurs jours dans la nature, il est intéressant d’apporter un réchaud de camping et diverses rations alimentaires. Pour en savoir plus collations de randonnée ici.

Cependant, sur de nombreux sentiers de grande randonnée, vous traversez régulièrement des villages où il est possible d’acheter des repas ou des produits alimentaires. Toutefois, si vous avez des exigences alimentaires particulières (végétalien, végétarien, sans gluten), vous devrez vous attendre à trouver souvent peu de choix. En cas d’urgence, les mélanges de fruits et légumes sont toujours utiles.

Nous espérons que vous avez apprécié ce guide pour planifier un voyage de randonnée en 6 étapes faciles. Si vous souhaitez faire une voyage de randonnée en Irlande, Écosse, Angleterre, Pays de Galles ou sur le Caminocontactez-nous.

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Hillwalk Tours et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.