Menu Fermer

11 conseils pour un voyage et une randonnée durables | Blog de la randonnée pédestre

Nous vous proposons 11 conseils pour une randonnée et un voyage durables. Car si vous aimez la nature, vous devez la protéger. Le concept de durabilité ne remet pas seulement en question notre mode de vie et notre consommation quotidienne, il inspire également des voyages plus écologiques.

# 1 – Prenez votre temps

Découvrez les fournisseurs de voyages durables, la nourriture régionale et les activités de plein air locales. Cela peut prendre du temps, mais cela signifie aussi que vous pouvez alors vous réjouir encore plus de votre prochain voyage.

Après tout, l’Internet permet désormais de trouver beaucoup plus facilement les entreprises, les initiatives, les restaurants et les producteurs recommandés.

West Highland WayMarcher sur le West Highland Way, Écosse

# 2 – Voyages respectueux de l’environnement

Explorer un autre lieu est la quintessence du voyage. Et c’est là que les penseurs durables se trouvent confrontés à leur premier défi. En ce qui concerne l’empreinte écologique, Les voitures et les avions ne sont pas recommandés, mais ils raccourcissent considérablement la durée du voyage et rendent également les îles plus accessibles.

Se rendre à destination en vélo, à pied ou en train est la solution la plus durable. Les transports publics en général, tels que les bus et les trains, transportent un grand nombre de passagers et sont donc plus efficaces. Toute personne qui prend l’avion peut également envisager de compenser le CO2 qui en résulte. Des calculateurs en ligne, tels que ceux deAtmosfairLes donateurs doivent indiquer le montant exact et proposer un don correspondant pour les projets de protection du climat.

# 3 – Mieux dormir – passer la nuit de manière durable

L’endroit où vous posez votre tête fatiguée fait une grande différence dans le domaine du voyage durable. Réservation de nuitées auprès defournisseurs locaux signifie que les bénéfices vont aux personnes de votre destination de voyage, et non aux chaînes d’hôtels et aux grands investisseurs.

L’Airbnb est également de plus en pluscritiqué pour avoir déplacé les locataires des quartiers de la ville et pour avoir fait augmenter les loyers. Renseignez-vous pour savoir si vous êtes effectivement un invité chez quelqu’un ou si un appartement entier est disponible. Le profit à court terme ne doit pas entrer en concurrence avec les locations à long terme et les espaces de vie pour les habitants.

Day 5 began with a delightful breakfast with Nathalie and Annemie, two fellow Hillwalk Tours clientsSéjour dans un Bed &amp local ; Petit déjeuner

# 4 – Acheter au niveau régional et sans emballage

Visitez les marchés hebdomadaires locaux et soutenez les agriculteurs (biologiques). Cela vous permettra souvent de déguster des délices qui ne sont pas disponibles près de chez vous.

Il est toujours utile d’avoir une boîte à lunch avec vous pour éviter d’utiliser des emballages en plastique. Cela vous permettra également d’emporter avec vous dans la nature quelques savoureux en-cas locaux.

Dans les restaurants qui suivent lala philosophie du slow food Vous apprendrez à connaître les particularités culinaires de votre destination de voyage.

« Ne pas laisser de traces » est la devise de tous ceux qui s’engagent pour la protection de l’environnement en plein air dans les pays anglophones. L’objectif est d’alourdir le moins possible la nature par la présence de l’homme. Ne laissant aucune trace de votre passage.

Il est important de protéger la nature partout où nous le pouvons, mais surtout dans les zones allouées d’importance environnementale telles que les landes ou les tourbières. Pouvoir pénétrer dans ces zones « vierges » par des chemins de randonnée ou de promenade balisés est un grand cadeau. Cela devrait nous aider à comprendre une chose : nous faisons partie de la nature et notre objectif commun devrait être de la protéger.

Voici quelques principes de « Ne laissez aucune trace » :

# 5 – Ne rien laisser

Tout ce que vous apportez avec vous doit revenir avec vous. Cela va sans dire dans le cas des emballages en plastique. Mais cela s’applique aussi aux matières en décomposition comme les crottes de chien et les peaux de banane. Dans de nombreux pays, les fruits tropicaux ne font pas partie de la flore régionale et leurs pelures pourraient y affecter l’équilibre écologique.

# 6 – Respecter les résidents

Respecter la flore et la faune. Vous êtes son invité.

L’observation des animaux sauvages est sans aucun doute l’un des points forts des expériences de plein air. Gardez vos distances et emportez des jumelles avec vous si nécessaire. Ne touchez pas et ne nourrissez pas les animaux, surtout les jeunes. Cela entraîne des changements massifs dans le comportement des animaux.

Renseignez-vous sur les saisons de reproduction des oiseaux et évitez de grimper près des nids.

Laissez les chiens à la maison ou tenez-les en laisse.

Dans les zones protégées, vous ne devez pas casser une partie de la plante.

West Highland WayChevreuil sur la route des West Highland

# 7 – Éviter les feux de camp si possible

N’allumez des feux de camp que si cela est expressément autorisé, de préférence dans une zone allouée. Faites un petit feu et distribuez les cendres froides le lendemain matin.

Cuisinez sur de petits réchauds à gaz.

# 8 – Gardez l’eau propre

Les humains et leurs processus digestifs sont également naturels, mais les fèces humaines peuvent polluer gravement l’eau et mettre en danger les animaux. Votre « toilette d’extérieur » doit être située à au moins 60 mètres de l’eau. Enterrez les fèces à au moins 15 cm de profondeur, de préférence sous une pierre.

Hiking Dingle WaySlea Head, Dingle Way, Irlande

# 9 – Profitez du silence

La musique, les bruits et même les voix fortes peuvent effrayer les animaux sauvages timides et provoquer un stress. Profitez de votre séjour dans les parcs nationaux et les paysages naturels pour apprécier le silence, mettre votre téléphone portable en sourdine et vous détendre de la vie quotidienne.

Tout le monde en profite.

# 10 – Élargissez vos connaissances

Profitez de l’occasion pour approfondir vos connaissances sur la nature, son histoire et ses habitants grâce à des panneaux d’information ou des visites guidées. De nombreux parcs nationaux proposent diverses visites saisonnières avec le garde forestier responsable. Les centres d’accueil des visiteurs sont également une destination intéressante, surtout par mauvais temps.

Une meilleure compréhension des merveilles de la nature et des relations écologiques complexes aide à comprendre à quel point elles méritent d’être protégées. Et que leur existence continue est dans notre propre intérêt.

Sycamore Gap along Hadrian's WallLacune de sycomore le long du chemin du mur d’Hadrien

# 11 – Découvrir de nouvelles choses

Certaines zones de randonnée sont victimes de leur propre popularité. Trop d’amis de plein air trébuchent en même temps sur les sentiers battus. L’érosion, le bruit et la foule ne rendent pas le séjour plus agréable pour les gens et l’environnement.

Une option consiste à visiter des lieux célèbres et des sentiers de randonnée en dehors de la saison. Une autre pour éviter le battage médiatique et explorer des destinations moins connues. Même près de chez vous, il y a encore beaucoup de choses à découvrir selon toute probabilité.

Si vous êtes intéressé par les régions de randonnée durable, nous avons trois excellentes suggestions à vous faire.

1. Péninsule de Sheep’s Head, Irlande

La péninsule de Sheep’s Head se trouve à l’extrême sud-ouest de l’Irlande. Cette région a reçu de l’UE en 2009 une destination européenne d’excellence (EDEN en abrégé) et a ainsi été reconnue pour la promotion du tourisme durable. Dans cette région, Sheep’s Head excelle en raison de la protection des animaux sauvages, du magnifique paysage côtier et de nombreux producteurs locaux. Les 93 km deLa tête de mouton fait le tour de toute la péninsule et permet non seulement d’explorer la région en pleine nature, mais aussi de découvrir de près certaines des attractions spéciales, comme les oiseaux rares.

Sheep's Head WayLa tête de mouton

2. Pembrokeshire, Pays de Galles

” Le Pays de Galles a fait un travail fantastique en termes de développement durable et leSentier côtier du Pembrokeshire est en passe de devenir l’un des plus beaux sentiers de randonnée d’Europe ».

C’est l’avis d’un des juges du National Geographic, qui a voté le Pembrokeshire commedeuxième région côtière la plus durable du monde pour le tourisme. La région marine et ses habitants bénéficient d’une protection particulière dans cette partie du pays de Galles, puisque l’ensemble du littoral du Pembrokeshire a été déclaré parc national. Les randonneurs peuvent découvrir cette région époustouflante sur le Pembrokeshire Coast Path, long de 300 km environ, savourer la cuisine régionale et s’émerveiller devant les falaises de grès et autres formations géologiques uniques.

Pembrokeshire Coast PathSentier côtier du Pembrokeshire

3. Le Burren, Irlande

Fin 2020, le réseau d’écotourisme Burren du comté de Clare a remporté un prestigieux prix de voyage de Lonely Planet en étant nommé « Meilleur projet touristique » dans la liste des « meilleurs projets touristiques » de Lonely Planet pour 2021.

Le réseau voit plus de 60 entreprises locales se réunir pour promouvoir le tourisme durable dans le géoparc de Burren et des falaises de Moher.

L’initiative encourage le tourisme lent, l’engagement local et la durabilité – chaque entreprise signant un « Code de pratique durable » qui encourage la réduction de la production de déchets, de la consommation d’eau et de l’utilisation d’énergie.

Le chemin de Burren est un itinéraire de randonnée de 98 km qui longe la côte de la Wild Atlantic Way en passant par les falaises de Moher avant de se diriger vers l’intérieur des terres, au cœur du Burren.

Hiking The Burren WayThe Burren Way, comté de Clare

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Hillwalk Tours et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.