Menu Fermer

5 faits sur les murs de pierre irlandais – Hillwalk Tours Irlande

Pratiquement tous les visiteurs en Irlande disent toujours que la côte ouest est de loin la meilleure côte. Même les habitants des villes de la côte est comme Dublin admettent qu’ils préfèrent vivre et travailler dans les comtés de l’ouest comme Galway et Kerry. Une chose que ces comtés occidentaux ont en commun et que vous ne trouverez pas à l’est est la multitude de murs de pierre qui serpentent dans le paysage doucement vallonné. En tant qu’immigré en Irlande et en tant que photographe professionnel, je trouve que ces créations sont l’une des plus belles parties de la Ouest de l’Irlande. Par une journée nuageuse, leurs pierres grises semblent s’évanouir dans le ciel alors que les lignes infinies de murs s’éloignent, reposant sous une rangée après l’autre de nuages irlandais doucement pliés. Et puis un jour, le soleil apparaîtra inévitablement et c’est comme si vous vous étiez téléporté dans un tout autre pays. Les murs de pierre de l’Irlande prennent une toute nouvelle apparence sous la lumière du soleil et sous un ciel bleu éclatant. Vous remarquerez soudain que les pierres grises empilées ne sont pas seulement grises et grises, mais qu’elles sont couvertes de belles taches de lichen blanc qui scintillent au soleil. En regardant de plus près, vous verrez également des traits de lichen orange et jaune, créant parfois un effet rappelant les motifs de camouflage militaire le long des pierres.

Si cette description de nos magnifiques murs de pierre ici en Irlande a éveillé votre intérêt, poursuivez votre lecture pour découvrir quelques faits sur ces créations étonnantes qui parsèment le paysage irlandais.

Pourquoi y a-t-il des lacunes dans les murs de pierre irlandais ?

De nombreux murs en pierre dans l’ouest et le sud de l’Irlande sont connus sous le nom de « murs en pierre sèche », ce qui signifie qu’ils sont entièrement réalisés sans mortier ou autres matériaux pour les coller ensemble. Cela laisse des espaces entre les pierres, ce que les touristes remarquent souvent en passant devant et qui leur permet de voir le ciel à travers. De nombreux murs sont très anciens et ont été construits avant l’apparition du mortier et d’autres matériaux semblables au ciment, ou avant qu’il soit facile d’y accéder pour les construire.

stone-wall-ireland-grundy

Mur de pierre dans le Connemara. – Crédit photo www.nicholasgrundy.com

Comment se tiennent-ils alors ?

Bien que je ne sois pas moi-même un expert en construction de murs ou un maçon, j’ai en fait construit une petite section de mur en pierre ici dans le style traditionnel. Les murs en pierre irlandais sont réalisés en sélectionnant soigneusement les bonnes pierres, petit à petit, au fur et à mesure que vous avancez et que vous montez. Il faut s’assurer que chaque pierre sera bien au repos dans le mur, en restant immobile et en se tenant en équilibre sur la dernière couche. Une autre chose que j’ai apprise à la dure, c’est qu’une technique courante consiste à placer les plus petites pierres le long du fond, puis à les finir ou à les « couronner » avec les pierres plus grosses et plus lourdes. Bien que cela semble contre-intuitif au début, la force descendante de ces grosses pierres peut aider à tasser les couches inférieures, les comprimant ensemble et les empêchant de bouger ou de se déverser. Mais oui, il y a beaucoup d’essais et d’erreurs à faire, surtout quand c’est la première fois que vous apprenez à construire un mur de pierre irlandais.

Pourquoi y a-t-il des murs de pierre partout en Irlande ?

Eh bien, c’est vraiment simple. La terre en Irlande, surtout dans l’ouest, est exceptionnellement rocheuse. C’était donc une solution pratique pour les agriculteurs d’antan de réaliser deux tâches importantes à la fois : débarrasser leurs terres de l’excès de pierres afin que plus d’herbe puisse pousser tout en créant des champs séparés. Étant donné qu’il y avait tant de rochers partout, le matériau libre aurait tout aussi bien pu être ramassé et utilisé.

Ring Fort by Galway Photographer Nicholas Grundy

Ringfort dans le Connemara. – Crédit photo www.nicholasgrundy.com

Pourquoi n’y a-t-il pas beaucoup de murs de pierre à l’est ?

Dans les comtés de l’est de l’Irlande, le sol et les terres sont de meilleure qualité. Par conséquent, la surface n’a jamais été aussi pierreuse, et lorsqu’elle l’était, il n’était pas aussi nécessaire de faire le décompte de chaque parcelle de terre disponible. Par conséquent, les formes les plus courantes de division des terres dans des comtés comme Meath et Tipperary consistent à utiliser des haies, des fossés et des digues.

Que sont les murs de la famine ?

Le Burren dans le comté de Clare est probablement le meilleur endroit pour voir ces murs de la famine par vous-même. Malheureusement, pendant la période des deux grandes famines dans l’ouest de l’Irlande, le gouvernement a fait travailler les paysans opprimés et souvent affamés en échange de nourriture ou de rémunération. Malheureusement, comme les prisonniers qui cassent des pierres ou peignent des pierres en blanc, les pauvres paysans ont été chargés de construire des murs de pierre, pour la plupart inutiles, au milieu de nulle part. C’est pourquoi, dans le Burren en particulier, vous verrez de longues rangées de murs de pierre sur les flancs des montagnes qui semblent séparer le néant du néant, car elles séparent des parcelles de terre qui ne sont même pas cultivables de toute façon.

L’une des meilleures façons de voir ces murs en personne est de faire une randonnée en Irlande. Les randonneurs en Irlande aperçoivent souvent ces murs tout le long de la côte ouest, en particulier dans des endroits comme le Kerry Way et le Dingle Waydeux des plus beaux sites de randonnée du pays.

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Nicholas et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.