Menu Fermer

Histoires de randonnées : Rencontrez Rex, le chien de randonnée | Blog de la randonnée pédestre

Dans le blog de cette semaine, Kathy Lorentz, de l’Ohio (États-Unis), parle d’un chien amical appelé Rex, que son groupe a rencontré lors d’une randonnée Le chemin de Dingle en 2017.

Le troisième jour de notre marche à Dingle, notre groupe de randonneurs s’est arrêté à Ballyferriter pour déjeuner et se reposer un peu en attendant un grain de pluie. En quittant la ville et en retournant vers le sentier, nous sommes tombés sur un chien de berger de bonne taille qui poursuivait les voitures dans la rue principale. Sa méthode nous a semblé bonne ; il s’est précipité sur les roues arrière au passage de la voiture, a claqué les pneus et a sauté en arrière. Les conducteurs locaux n’ont pas fait attention au chien, mais notre fille, qui aime les animaux, était contrariée que le chien puisse être heurté par une voiture. Elle a appelé le chien, lui a parlé et lui a offert un morceau de sandwich. De toute évidence, nourrir le chien n’était pas un bon choix car elle avait maintenant un ami pour la vie. Rex (il avait une plaque d’identité avec un nom et un numéro de contact local) a décidé sur-le-champ de nous accompagner dans notre randonnée.

Il n’y a pas de raison pour qu’il rentre chez lui en faisant des signes de la main ou en ignorant Rex. Il a pris la tête et les quatre heures suivantes ont été une pure joie pour les chiens alors que nous traversions les plages de Wine Strand et de Smerwick Harbor. Nous avons appris que Rex adorait nager dans l’océan et qu’il avait plongé à plusieurs reprises dans les vagues. Lorsque l’eau douce se présentait sous la forme d’une profonde flaque d’eau plus haut sur les dunes, il y entrait jusqu’aux épaules et s’éloignait en clapot. Il connaissait chaque virage de la piste et marchait bien devant nous à l’approche des grands changements de direction. Nous avons pensé qu’il avait peut-être décidé de rentrer chez lui le long des dunes du port de Smerwick lorsque nous nous sommes arrêtés pour rendre visite à un promeneur et à son chien qui allaient dans la direction opposée. Le promeneur nous a dit qu’il avait souvent vu ce chien dans cette direction et qu’il l’encouragerait à revenir vers Ballyferriter. Nous n’avons pas vraiment été surpris plus tard lorsque nous avons franchi une dune ; il y avait Rex qui nous attendait avec son nez levé haut vers la mer. Il faisait une pause pour profiter de l’odeur de la brume marine mélangée à l’incroyable profusion d’odeurs de fleurs sauvages – bruyère, montbrettia, digitale et fuchsia ?

Vers la fin de notre journée de 25 km, nous avons traversé An Riasc et commencé un long trajet hors route vers Cuas. Rex a disparu dans un pâturage à moutons et a fait quelques minutes de démonstration de troupeau. Plus tard, on l’a vu caché sous un mur de pierre et nous nous sommes demandé ce qu’il faisait. Alors que nous approchions du mur, un très gros taureau s’est détaché de son point d’attache dans le champ. Il semblait savoir que le taureau était là et a attendu que nous nous approchions pour montrer son savoir local avec quelques minutes d’aboiements féroces. La dernière section du sentier comportait quatre passages sur échasses entre des champs très boueux ; cela le convaincrait sûrement qu’il était temps de rentrer chez lui (Nous avions convenu de ne pas aider le chien à franchir un obstacle qu’il ne pouvait pas gérer seul). Rex se faufilait facilement entre les barreaux de deux échaliers, sautait le mur d’un autre et trouvait un trou sous un mur du dernier passage.

(Rex avec Dan ; sur la piste près du port de Smerwick, 18 août 2017)

Environ 2,5 km avant notre destination B&B, nous avons marché le long des eaux sombres et rapides de la rivière Feohanagh. Alors que nous nous approchions pour chercher le pont promis dans nos directions de piste, Rex a sauté dans le ruisseau, a traversé à la rame, s’est frayé un chemin jusqu’à la rive et s’est éloigné. En attendant qu’un de nos randonneurs nous rattrape, Rex a traversé le ruisseau une seconde fois. N’étant pas convaincus que nager était une bonne idée, nous avons décidé d’utiliser le pont pour traverser !

La vie d’un chien de berger en randonnée : endroits à visiter et merveilles à voir.

Toujours avec nous dans la dernière ligne droite, il a ouvert la voie vers le parking d’An Bóthar où il s’est un peu battu avec le chien de berger résident. Nous avons finalement pu appeler le propriétaire de Rex qui nous a demandé de le garder pendant une heure environ. Le propriétaire n’a pas semblé surpris que nous appelions de Cuas. La dernière fois que nous avons vu Rex, il sautait joyeusement dans la porte arrière du camion du propriétaire et s’installait pour le ramener chez lui. Le lendemain matin, en arrivant à Dingle, Muiris (le propriétaire d’An Bóthar) a ri lorsque nous lui avons raconté l’histoire et il nous a dit : « oui, nous avons déjà vu ce chien par ici ».

Vous voulez écrire pour Hillwalk Stories ? Appelez-nous.

Commentaires

commentaires

Cet article a été rédigé par Kathy Lorentz et traduit par LesBâtonsdeMarche.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBâtonsdeMarche.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.